« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

04/05/2017 - 08:33
Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

The resolve of the ruling Cpdm party to carry frank messages to the populations in the five sections of Fako Division are certainly paying off. The campaign caravans have succeeded to whip up sentiments and emotions among the populations as they have recounted the goodies that the Cpdm has brought over the last mandate.

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Se fondant sur une rumeur qui faisait état de l’imminence d’une opération de renouvellement des bureaux des sections, sous-sections, comités de base et cellules du Rdpc, des militants se sont lancés dans des manœuvres visant à prendre le contrôle des organes de base.

L’Ouest ne perdra pas le Nord

L’Ouest ne perdra pas le Nord

Partout où le secrétaire général du comité central du Rdpc est passé, il a reçu l’assurance selon le parti au pouvoir fera mieux que préserver les acquis des dernières élections municipales et législatives.

Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Les enseignements reçus leur ont permis de comprendre qu’en définitive, ils ne seront jugés que par rapport à leurs réalisations, qui passent par une bonne collaboration avec toutes les parties prenantes.

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

Before Mr Paul Biya become Head of State, he had gathered a good working experience in the cameroon administration.

Le Rdpc ménage sa monture

Le Rdpc ménage sa monture

Le séminaire régional organisé le 14 juin 2014 à Douala, à l’intention des élus et responsables de base de la région, avait pour but de mieux les outiller. Pour encore plus de victoires dans le futur.

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

Réunis au sein de L’Association des sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais en Espagne (As-Rdpc-E), les Camerounais d’Espagne tiennent absolument à rester en phase avec leurs camarades du pays.

Rappel a l’ordre aux élus locaux

Rappel a l’ordre aux élus locaux

C’est l’essentiel des trois communications délivrées aux élus locaux et responsables de base du parti au cours du séminaire régional initié par le comité central du Rdpc à Bafoussam.

Vigilance Tops at Information Seminar

Vigilance Tops at Information Seminar

During the information seminar for elected officials of the Cameroon People’s Democratic Movement (CPDM) and party executives at the Bamenda congress hall on June 14, 2014 militants of the party vowed to watch out on any threats to the existing peace in Cameroon.

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

Je suis Jean NKUETE, Secrétaire Général du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, RDPC, parti du Peuple, le parti du Président Paul Biya, notre grand parti.

Jean Nkuété communie avec le personnel

Jean Nkuété communie avec le personnel

Le Secrétaire général du Comité central a partagé un repas avec ses collaborateurs, ainsi que les membres des bureaux nationaux des organisations spécialisés.

Bamenda : Nkuete galvanises troops

Bamenda : Nkuete galvanises troops

The secretary general of the Cameroon people’s democratic movement, Cpdm was in Bamenda Saturday September 21 to encourage and boost the morale of the team he had earlier dispatched to woo potential voters ahead of next weekend’s twin faceoff.

Cpdm is Leaving No Stone Untur
Le renouvellement n’est pas la
L’Ouest ne perdra pas le Nord
les outils de gestion
The new deal has transformed t
Le Rdpc ménage sa monture
An 29 du RDPC
Vers un plébiscite
Resolute to beat own record
L’avenir
Jean Nkuété communie avec le
ebolowa
Défilé militaire : Mission accomplie
Défilé militaire : Mission accomplie

Le haut-commandement avait annoncé une cérémonie exceptionnelle. Il ne s’y est pas trompé. La première partie du défilé, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, a donné à voir de belles choses. Evocation.

Le général Hippolyte Ebaka, le commandant des troupes ce 20 mai 2011, a le visage tendu. Il observe la lente progression du cortège présidentiel qui avance vers la tribune d’honneur. 

Dans quelques minutes, il va devoir ouvrir un défilé que tout le monde attend. Mais avant de donner l’exemple aux milliers d’hommes et de femmes qui attendent sous le soleil, imperturbables, le général a le devoir d’escorter le président de la République au cours de la revue des troupes d’honneur effectuée par le chef des Armées.Il est 10h25. Le Chef de l’Etat a pris place dans la loge présidentielle, où il retrouve la première dame et les autres hautes personnalités de la République, notamment le président de l’Assemblée nationale, celui du Conseil économique et social, ainsi que le Premier ministre. Un hélicoptère Bell, nouvelle acquisition de nos forces de défense, fait un passage, un drapeau géant suspendu à son ventre. Plus bas, les policiers commencent l’exécution du carrousel. Ils sont dix à former un cercle. Chacun avec un dossard représentant une des dix régions du Cameroun. Le drapeau et la maquette de la carte du Cameroun peinte en vert-rouge-jaune, s’imbriquent au milieu d’eux, portées par deux autres policiers. Les musiciens y magnifient la paix, la stabilité, la diversité et la nation : « Bâtissons la même nation […] berceau de nos ancêtres, la nature t’a tout donnée », peut-on entendre, dans un chant bilingue symbole d’unité.Ils ont déjà regagné leurs rangs quand un hélicoptère Puma de l’armée de l’air lâche des fumigènes aux couleurs du drapeau camerounais. Il est accompagné de deux hélicoptères Bell et de trois Alphajet. Le défilé des troupes à pied est lancé. Le tout nouveau général Ebaka donne l’exemple, droit dans ses rangers dans son véhicule de commandement. Il souffle discrètement quelques mots à son chauffeur. Le véhicule se déplace désormais de manière fluide. L’officier supérieur, ce parachutiste formé au Canada, ancien de la garde présidentielle et vétéran de Bakassi est désormais au garde-à-vous face au Président. Mais à bonne distance, de l’autre côté du boulevard.
RituelComme d’habitude, c’est la garde présidentielle qui monte au front en premier.  L’arrivée d’un nouveau commandant leur a donné des idées. Aux couleurs de l’armée israélienne, leur fusil Galil en bandoulière, ils donnent à voir, comme principale innovation leur toute nouvelle compagnie canine. Leurs chiens, des bergers allemands, sont spécialement formés pour détecter les explosifs et les stupéfiants. Le passage des unités motorisées, sur les fameux véhicules  RAM et les blindés légers mais ultra-rapides, démontrent, s’il en est encore besoin, que la GP est vraiment parée à toute éventualité.Plusieurs autres unités vont arracher des salves d’applaudissement aux invités. Comme lorsque le Bataillon spécial amphibie, basé à Tiko, fait son passage ; ou encore lorsque les redoutables éléments du bataillon des troupes aéroportées de Koutaba, les bérets rouges défilent excellemment devant le chef des armées. Dans cette démonstration de force, la gendarmerie nationale aligne son unité spéciale, la plus redoutée par les bandits : le GPIGN, le groupement polyvalent d’intervention de la gendarmerie nationale. Ces garçons ont de belles victoires dans leur palmarès… Que dire du bataillon d’intervention rapide, le BIR, qui présente l’étendue de sa panoplie : outre ses vaillants soldats qui ont depuis établi leur réputation d’enfants terribles, le BIR présente notamment aux Camerounais des véhicules légers, adaptés à la traque des coupeurs de route en zone sahélienne ou forestière, des embarcations capables de donner la réplique aux pirates qui menacent la sécurité de nos côtes ; on a encore à l’esprit l’expédition punitive du BIR il y a quelques mois a Douala et qui a permis de mettre hors d’état de nuire les malfrats qui se sont attaqués à une banque commerciale. Les éléments de la brigade du quartier général, premier rempart du siège des institutions, ne veulent pas se laisser compter sur leurs propres installations. Eux qui, ils y a quelques mois encore, représentaient brillamment, le 15 août 2010, l’armée camerounaise au cinquantenaire de l’indépendance du Congo à Brazzaville. Leur passage est, comme à l’accoutumée, exemplaire. Le groupement spécial d’opération de la police nationale, une autre force de lutte contre le grand banditisme, s’illustre également positivement lors de cette parade. En regardant toutes ces unités d’élites de nos forces de défense et de sécurité passer, on ne peut s’empêcher de penser que les bandits sont vraiment suicidaires eux qui écument les quartiers de jours comme de nuit. Mais la grande muette n’a pas fini de surprendre et d’émerveiller. L’armée de l’air, la marine nationale et le corps nationale des sapeurs pompiers vont aussi justifier les dépenses faites pour leur donner un équipement de pointe, facilité leur mobilité et établir leur efficacité. C’est d’ailleurs l’armée de l’air qui va conclure le défilé militaire, comme il l’a commencé, avec un autre passage aérien.Le chef des armées, le Président Paul Biya félicite chaleureusement le militaire. Mission accomplie pour le général Hyppolite Ebaka, le major général de l’état-major de l’armée de terre, qui a désormais un galon supplémentaire, même invisible, sur ses précieuses épaulettes.

La Campagne Electorale

Derniers Communiqués

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, Monsieur Jean Nkuete communique :

Le secrétaire général du Comité central, Monsieur Jean Nkuete communique :
Dans le cadre de l’application des orientations de la nouvelle dynamique définies

Décision n°03/ RDPC/PN du 14 mars 2012 portant modification de certaines dispositions de la décision n° 01/ RDPC/PN du 27 juillet 2010, portant création de nouvelles sections du RDPC


Le RDPC satisfait

Communiqué du secrétaire général du Comité central
L’Assemblée nation ale du Cameroun a adopté le 13 avril 2012, à une très large majorité, le projet de loi portant code électoral, au terme d’une session

Dans le cadre de la conduite des opérations d’investiture des militants du Parti aux élections municipales du 30 septembre 2013,

Décision n°01/RDPC/PN du 14 mars 2012, rendant exécutoires les textes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais

Motion de remerciement et de soutien adressé au président Paul Biya en raison de l’élection du camarade Louis Robert Mouthe Ambassa comme membre suppléant du Comité central 

Le Coordonnateur Régional de la campagne électorale du candidat du RDPC dans l’Adamaoua, le ministre secrétaire général adjoint du Comité central du RDPC, membre du Comité central, informe : 

Newsletter

Recevoir la Newsletter