« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

04/05/2017 - 08:33
Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Les enseignements reçus leur ont permis de comprendre qu’en définitive, ils ne seront jugés que par rapport à leurs réalisations, qui passent par une bonne collaboration avec toutes les parties prenantes.

Vigilance Tops at Information Seminar

Vigilance Tops at Information Seminar

During the information seminar for elected officials of the Cameroon People’s Democratic Movement (CPDM) and party executives at the Bamenda congress hall on June 14, 2014 militants of the party vowed to watch out on any threats to the existing peace in Cameroon.

Le Rdpc ménage sa monture

Le Rdpc ménage sa monture

Le séminaire régional organisé le 14 juin 2014 à Douala, à l’intention des élus et responsables de base de la région, avait pour but de mieux les outiller. Pour encore plus de victoires dans le futur.

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

Before Mr Paul Biya become Head of State, he had gathered a good working experience in the cameroon administration.

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Se fondant sur une rumeur qui faisait état de l’imminence d’une opération de renouvellement des bureaux des sections, sous-sections, comités de base et cellules du Rdpc, des militants se sont lancés dans des manœuvres visant à prendre le contrôle des organes de base.

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

Je suis Jean NKUETE, Secrétaire Général du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, RDPC, parti du Peuple, le parti du Président Paul Biya, notre grand parti.

Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

The resolve of the ruling Cpdm party to carry frank messages to the populations in the five sections of Fako Division are certainly paying off. The campaign caravans have succeeded to whip up sentiments and emotions among the populations as they have recounted the goodies that the Cpdm has brought over the last mandate.

Jean Nkuété communie avec le personnel

Jean Nkuété communie avec le personnel

Le Secrétaire général du Comité central a partagé un repas avec ses collaborateurs, ainsi que les membres des bureaux nationaux des organisations spécialisés.

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

Réunis au sein de L’Association des sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais en Espagne (As-Rdpc-E), les Camerounais d’Espagne tiennent absolument à rester en phase avec leurs camarades du pays.

Bamenda : Nkuete galvanises troops

Bamenda : Nkuete galvanises troops

The secretary general of the Cameroon people’s democratic movement, Cpdm was in Bamenda Saturday September 21 to encourage and boost the morale of the team he had earlier dispatched to woo potential voters ahead of next weekend’s twin faceoff.

L’Ouest ne perdra pas le Nord

L’Ouest ne perdra pas le Nord

Partout où le secrétaire général du comité central du Rdpc est passé, il a reçu l’assurance selon le parti au pouvoir fera mieux que préserver les acquis des dernières élections municipales et législatives.

Rappel a l’ordre aux élus locaux

Rappel a l’ordre aux élus locaux

C’est l’essentiel des trois communications délivrées aux élus locaux et responsables de base du parti au cours du séminaire régional initié par le comité central du Rdpc à Bafoussam.

les outils de gestion
Resolute to beat own record
Le Rdpc ménage sa monture
The new deal has transformed t
Le renouvellement n’est pas la
L’avenir
Cpdm is Leaving No Stone Untur
Jean Nkuété communie avec le
An 29 du RDPC
ebolowa
L’Ouest ne perdra pas le Nord
Vers un plébiscite
Section Mbam et Inoubou I Centre : On enterre la hache de guerre
Section Mbam et Inoubou I Centre : On enterre la hache de guerre

Le courant ne passait pas entre le président de la section et certains responsables de sous-sections depuis décembre 2009. Sous l’impulsion de quelques élites de la localité, ils se sont réconciliés il y a quelques jours.

Dans la vie d’un homme ou d’une institution, il y a un temps pour tout. C’est aussi le cas dans le RDPC, pouvoir au parti où il y a un temps pour les joutes électorales, un temps où vainqueur et vaincu(s) doivent se donner la main, regarder dans la même direction pour le triomphe des idéaux du parti. Les responsables de la section Mbam et Inoubou I Centre viennent de l’expérimenter. 

Sous la houlette de Charles Booto A Ngon, élite de l’arrondissement de Bafia, par ailleurs directeur général de l’Anor, ils se sont retrouvés le 23 avril 2011 dans la salle des actes de la commune de Bafia pour fumer le calumet de la paix, taire leurs divergences nées de l’élection du bureau de ladite section le 23 décembre 2009. La hache de guerre a été enterrée dans une ambiance très détendue, en présence des autorités politiques et religieuses de l’arrondissement de Bafia, de Félix Nguélé Nguélé, préfet du département du Mbam et Inoubou, et de nombreux militants, très heureux d’être les témoins de ces moments que certains ont qualifiés d’historiques.   C’est au lendemain de l’élection d’Issa Ahmed comme président de la section Mbam et Inoubou I Centre que la crise est née. Quelques présidents de sous/sections de ladite unité politique ont décidé de ne pas reconnaître l’autorité du nouveau président en refusant de répondre aux convocations du bureau de la section. C’est dans ce sens que de décembre 2009 jusqu’au 23 avril dernier, ils ont boycotté toutes les manifestations liées au parti, initiées par ledit bureau. On peut entre autres citer la réunion de rentrée politique de la section en janvier 2010, les réunions préparatoires de la fête de la Jeunesse et celle de l’Unité Nationale, le 25è et le 26è anniversaire du parti, la marche de soutien au chef de l’Etat organisée par le bureau de la section le 16 juin 2010.Plus grave encore, les présidents de sous-sections contestataires organisaient des activités parallèles à celles de la section. Cas du 18 septembre 2010. Pendant que la section tenait sa conférence conjointe de section, ils réunissaient une poignée de militants pour une conférence de sous-section. Les appels du préfet du département du Mbam et Inoubou et de Mefiro Oumarou, chef de la délégation du Comité central aux travaux de la conférence de section sont restés lettres mortes. Face à cette situation confuse, qui aurait pu semer le doute dans l’esprit des militants, la section a décidé de sévir en sanctionnant les « indisciplinés ». Issa Ahmed rapporte : « au lendemain du refus de ces présidents de participer à la conférence de section, nous avons convoqué le bureau de discipline qui a siégé et a prononcé des sanctions comme le prévoient les textes de base du parti. Ils ont ainsi été suspendus et remplacés par des camarades  avec qui nous avons commencé à animer le parti ». Pour le président de la section Mbam et Inoubou I Centre, il était question d’amener les contestataires à s’assagir pour revenir sur le droit chemin. Objectif atteint puisque note Issa Ahmed : « après un certain temps, nous avons constaté qu’ils commençaient à venir aux réunions, aux meetings sans être invités ».Les présidents contestataires s’étant engagés à se conformer, il n’ y avait plus de raison qu’ils continuent à être sanctionnés. Surtout en ce moment où les militants du RDPC à travers le territoire national ont en ligne de mire la prochaine élection présidentielle. D’où la séance de travail du 23 avril dernier au cours de laquelle le président de la section et les présidents des sous-sections contestataires ont décidé de se reconcilier, de faire table rase du passé dans l’optique d’une bonne préparation de l’échéance électorale annoncée. Témoin de l’événement, le préfet du département du Mbam et Inoubou a dit avoir pris acte de la nouvelle donne. « Nous sommes Bafia, nous sommes partie intégrante de la République ; nous ne devons pas être en marge de la dynamique qui prévaut dans l’ensemble puisque nous ne sommes pas une circonscription à part (…) c’est l’heure de la mobilisation, l’heure de mettre tous les égos de côté. Le plus important, c’est l’élection de votre camarade » a déclaré le dépositaire de l’autorité publique. Comme quoi au RDPC, quel que soit les divergences, la complexité des problèmes, on finit toujours par s’en s’entendre.

La Campagne Electorale

Derniers Communiqués

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, Monsieur Jean Nkuete communique :

Le secrétaire général du Comité central, Monsieur Jean Nkuete communique :
Dans le cadre de l’application des orientations de la nouvelle dynamique définies

Décision n°03/ RDPC/PN du 14 mars 2012 portant modification de certaines dispositions de la décision n° 01/ RDPC/PN du 27 juillet 2010, portant création de nouvelles sections du RDPC


Le RDPC satisfait

Communiqué du secrétaire général du Comité central
L’Assemblée nation ale du Cameroun a adopté le 13 avril 2012, à une très large majorité, le projet de loi portant code électoral, au terme d’une session

Dans le cadre de la conduite des opérations d’investiture des militants du Parti aux élections municipales du 30 septembre 2013,

Décision n°01/RDPC/PN du 14 mars 2012, rendant exécutoires les textes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais

Motion de remerciement et de soutien adressé au président Paul Biya en raison de l’élection du camarade Louis Robert Mouthe Ambassa comme membre suppléant du Comité central 

Le Coordonnateur Régional de la campagne électorale du candidat du RDPC dans l’Adamaoua, le ministre secrétaire général adjoint du Comité central du RDPC, membre du Comité central, informe : 

Newsletter

Recevoir la Newsletter