« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

03/05/2017 - 21:49
Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

Electoral Campaigns : Cpdm is Leaving No Stone Unturned

The resolve of the ruling Cpdm party to carry frank messages to the populations in the five sections of Fako Division are certainly paying off. The campaign caravans have succeeded to whip up sentiments and emotions among the populations as they have recounted the goodies that the Cpdm has brought over the last mandate.

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

The new deal has transformed the minds of Cameroonians

Before Mr Paul Biya become Head of State, he had gathered a good working experience in the cameroon administration.

Jean Nkuété communie avec le personnel

Jean Nkuété communie avec le personnel

Le Secrétaire général du Comité central a partagé un repas avec ses collaborateurs, ainsi que les membres des bureaux nationaux des organisations spécialisés.

Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Sud :Les maires s’approprient les outils de gestion

Les enseignements reçus leur ont permis de comprendre qu’en définitive, ils ne seront jugés que par rapport à leurs réalisations, qui passent par une bonne collaboration avec toutes les parties prenantes.

Le Rdpc ménage sa monture

Le Rdpc ménage sa monture

Le séminaire régional organisé le 14 juin 2014 à Douala, à l’intention des élus et responsables de base de la région, avait pour but de mieux les outiller. Pour encore plus de victoires dans le futur.

Rappel a l’ordre aux élus locaux

Rappel a l’ordre aux élus locaux

C’est l’essentiel des trois communications délivrées aux élus locaux et responsables de base du parti au cours du séminaire régional initié par le comité central du Rdpc à Bafoussam.

L’Ouest ne perdra pas le Nord

L’Ouest ne perdra pas le Nord

Partout où le secrétaire général du comité central du Rdpc est passé, il a reçu l’assurance selon le parti au pouvoir fera mieux que préserver les acquis des dernières élections municipales et législatives.

Bamenda : Nkuete galvanises troops

Bamenda : Nkuete galvanises troops

The secretary general of the Cameroon people’s democratic movement, Cpdm was in Bamenda Saturday September 21 to encourage and boost the morale of the team he had earlier dispatched to woo potential voters ahead of next weekend’s twin faceoff.

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Bureaux des organes de base : le renouvellement n’est pas lancé

Se fondant sur une rumeur qui faisait état de l’imminence d’une opération de renouvellement des bureaux des sections, sous-sections, comités de base et cellules du Rdpc, des militants se sont lancés dans des manœuvres visant à prendre le contrôle des organes de base.

Vigilance Tops at Information Seminar

Vigilance Tops at Information Seminar

During the information seminar for elected officials of the Cameroon People’s Democratic Movement (CPDM) and party executives at the Bamenda congress hall on June 14, 2014 militants of the party vowed to watch out on any threats to the existing peace in Cameroon.

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

L’avenir en confiance Par jean Nkuété

Je suis Jean NKUETE, Secrétaire Général du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, RDPC, parti du Peuple, le parti du Président Paul Biya, notre grand parti.

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

An 29 du RDPC, militants d’Espagne mobilisés

Réunis au sein de L’Association des sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais en Espagne (As-Rdpc-E), les Camerounais d’Espagne tiennent absolument à rester en phase avec leurs camarades du pays.

Cpdm is Leaving No Stone Untur
The new deal has transformed t
Jean Nkuété communie avec le
les outils de gestion
Le Rdpc ménage sa monture
Vers un plébiscite
L’Ouest ne perdra pas le Nord
ebolowa
Le renouvellement n’est pas la
Resolute to beat own record
L’avenir
An 29 du RDPC
Les Textes de Base
Les Textes de Base

PREMIERE PARTIE

Titre I – DISPOSITIONS GENERALES

Article 1er
Le parti de l’Union Nationale Camerounaise en abréviation « U.N.C. », devient parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, en abréviation « R.D.P.C. » ci-dessous appelé le « Parti ».
Le siège du Parti est fixé à Yaoundé.

Article 2
Le Parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais a pour but de rassembler et de mobiliser les populations du Cameroun en vue de :

  • La recherche et la consolidation de l’unité, de l’intégration et de l’indépendance nationales ;
  • La promotion d’un système politique démocratique ;
  • Le développement économique du Cameroun.
  • La sauvegarde des libertés fondamentales inscrites dans la déclaration Universelle des droits de l’homme et dans la constitution de la République du Cameroun notamment l’égalité de tous devant la loi ;
  • La contribution à leur éducation civique et politique et à la promotion de leurs intérêts économiques et sociaux ;
  • La sauvegarde et la promotion des valeurs culturelles camerounaises notamment le bilinguisme ;
  • L’élaboration des orientations politiques et d’un programme d’action tendant à la recherche du bien être de tous par le travail dans l’ordre, la paix et la démocratie ;
  • La recherche et la consolidation de l’Unité Africaine ; la contribution à la libération totale de l’Afrique ;
  • La contribution à l’instauration d’un nouvel ordre mondial plus juste.

Article 3
L’emblème du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais est représenté par une flamme ardente sur fond bleu.  

Article 4
La devise du Parti est : « Unité Progrès Démocratie ».

 

Titre II – MEMBRES : ADMISSION DROITS ET OBLIGATIONS

Article 5
L’admission d’un membre est décidée par le bureau du Comité de Base. Article 6
Pour être membre du Parti, il faut :

  • être camerounais de l’un ou de l’autre sexe,
  • n’appartenir à aucun autre Parti ou Association dépendant d’une autre formation politique,
  • accepter les statuts et le règlement intérieur du Parti
  • s’acquitter de son droit d’adhésion.

Article 7
Le membre admis doit :

  • s’engager à militer activement,
  • verser ses cotisations.

Ne peuvent être électeurs ou éligibles, ou prétendre à une investiture du Parti aux différentes consultations populaires que les membres à jour de leurs cotisations.  

Article 8
Le membre admis reçoit une carte d’adhésion numérotée et signée par le Président du Comité de Base.  

Article 9
La qualité de membre du Parti se perd par démission ou exclusion.

 

TITRE III – STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT

Article 10
La structure de base du Parti est la cellule.
Un ensemble de cellules forme un Comité de Base.
Un ensemble de Comité de Base forme une Sous Section.
Un ensemble de Sous Section forme une Section.  

Article 11
La Section est dirigée par un bureau élu en conférence de Section. Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 Vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Secrétaire Adjoint
  • 1 Trésorier
  • 1 Trésorier Adjoint
  • 1 Délégué à l’éducation et à la Propagande
  • 1 Délégué au Développement
  • 1 Délégué aux Organisations Spécialisées
  • 1 Délégué aux activités des Organes inférieurs
  • 2 Délégués aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Comptes
  • 1 Conseiller
  • le cas échéant, les chefs traditionnels du 1er et 2e degrés.

Article 12
La Sous section est dirigée par un bureau élu en conférence de sous section.
Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 Vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorier
  • 1 Trésorier Adjoint
  • 1 Délégué à l’Education et à la Propagande
  • 1 Délégué au Développement
  • 1 Délégué aux organisations spécialisées
  • 1 Délégué aux activités des Organes inférieurs
  • 2 Délégués aux conflits
  • 2 Commissaires aux comptes
  • 1 Conseiller
  • le cas échéant, les Chefs Traditionnels du 1er et 2e degrés.

Article 13
La section et la Sous Section sont dotées d’un secrétariat dont la composition et le fonctionnement sont fixés par le Règlement Intérieur.

Article 14
Le Comité de Base est dirigé par un bureau élu en conférence de Comité de Base.
Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorier
  • 1 Délégué à l’Education et à la Propagande
  • 1 Délégué au Développement
  • 1 Délégué aux Organisations Spécialisées
  • 1 Délégué aux conflits
  • 1 Commissaire aux Comptes
  • 1 Conseiller
  • le cas échéant, les Chefs Traditionnels de 1er et 2e degrés.

Article 15
La cellule est dirigée par un Bureau élu en Assemblée Générale des membres de la Cellule.
Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 Secrétaire
  • 2 Délégués à l’Education, à la Propagande et au Développement
  • 1 Trésorier
  • 1 Commissaire à l’Organisation des femmes
  • 1 Commissaire à la Jeunesse
  • 1 Délégué aux Conflits.

Article 16

 Les modalités d’élection aux bureaux des cellules, comités de Base, Sous Section et Section sont fixées par le Règlement Intérieur.
Le fonctionnement des organes prévus à l’alinéa précédent fait l’objet d’un texte particulier du Comité Central.

Article 17
Les instances dirigeantes du Parti sont :

  • le congrès
  • le Comité Central
  • le Bureau Politique

Article 18
Le congrès définit l’orientation politique, économique, sociale et culturelle ainsi que le cadre général de l’action du Parti.

Il se tient tous les cinq ans. Toutefois, en cas de nécessité, cette période peut être abrégée ou prorogée par le bureau politique.

Il peut être convoqué en session extraordinaire dans les conditions fixées à l’article 22 des présents statuts.  

Article 19
Le congrès élit :

  • Le Président National du Parti
  • Les membres du Comité Central au Scrutin de liste
  • Et les membres suppléants du Comité Central.

Article 20
Sont délégués au Congrès :

  • les membres du comité central
  • les membres des bureaux nationaux des organisations spécialisées,
  • les Présidents des Sections du Parti et celles de ses Organisations Spécialisées,
  • les militants exerçant les fonctions de parlementaires, de membre du gouvernement et assimilé, de membre du conseil économique et social, de Gouverneur de Province,
  • les militants élus par les Sections dans les limites numériques fixées par le Comité Central.

Article 21
Les décisions du Congrès sont prises à la majorité absolue des délégués.

Article 22
Le Congrès peut se réunir en session extraordinaire sur convocation du président National du Parti. Toutefois, il le peut également à la demande des 2/3 de ses membres sur convocation :
- du Président National
- en cas de force majeure ou d’empêchement, du bureau politique présidé par le doyen d’âge. Dans ce cas, le Bureau Politique est présidé par le doyen d’âge. Dans ce cas, le Bureau Politique fixe l’ordre du jour de la session extraordinaire du Congrès.  

Article 23
Le Comité Central est l’organe chargé d’assurer la direction du Parti.
Il est responsable devant le Congrès.
Il est présidé par le Président National. Ce dernier est assisté de quatre Vice Présidents élus en en son sein au scrutin de liste.
Il se réunit sur convocation du Président National qui peut le cas échéant, faire présider une de ses réunions par l’un des Vices présidents, sur ordre du jour fixé par lui.
Il accorde les investitures du parti à l’occasion des consultations populaires.

Article 24
Le comité Central est composé de membre titulaire et de membres suppléants.

Les membres titulaires, dont le nombre ne peut excéder 250, se répartissent ainsi qu’il suit :

  • 150 membres élus par le congrès du parti en session ordinaire
  • les militants du parti assumant les fonctions du Président du sénat, de Président de l’Assemblée Nationale, de Premier Ministre, de Président du Conseil Economique et Social, de Bureau national d’une organisation Spécialisée,
  • les membres désignés en cas de besoin, par le président national

Les membres suppléants dont le nombre ne peut excéder 90, se répartissent ainsi qu’il suit :

  • 70 membres élus par le Congrès du Parti en session ordinaire ;
  • le membres désignés, en cas de besoin, par le président National.

En cas d’incapacité permanente ou de décès d’un membre élu du Comité Central pendant l’intersession du Congrès, le Président National pourvoit en son remplacement par un membre suppléant.

Il procède de la même manière, en cas d’incapacité permanente, de décès ou de promotion d’un membre suppléant au cours de l’intersession.

Sur proposition du Bureau Politique, le président National peut mettre fin au mandat de tout membre du Comité Central et procéder à son remplacement.  

Article 25
Le Comité Central est doté d’un secrétariat qui, placé sous l’autorité du Président National comprend :

  • 1 Secrétaire Général du Comité Central
  • 2 Secrétaires Généraux Adjoints du Comité Central
  • 1 Secrétaire à l’organisation
  • 1 Secrétaire à la communication
  • 1 Secrétaire aux Affaires Economiques, Sociales et l’emploi
  • 1 Secrétaire à la culture, à l’Education et l’environnement
  • 1 Secrétaire aux Organisations Spécialisées
  • 1 Secrétaire aux Relations Internationales et aux Droits de l’Homme
  • 1 Trésorier Général Adjoint
  • 2 Commissaires aux comptes
  • 2 Commissaires aux Conflits
  • 1 Conseiller auprès du secrétariat du Comité Central

Chaque secrétaire est assisté d’un Secrétaire Adjoint.

Les membres du secrétariat sont nommés par décision du Président National.

Le Trésorier Général, les Commissaires aux Comptes et les Commissaires aux Conflits ont rang de Secrétaire du Comité Central. Le Trésorier, général Adjoint et le Conseiller auprès du Secrétariat du Comité central ont rang de Secrétaire Adjoint et le Conseiller auprès du Secrétaire du Comité Central ont Rang de Secrétaire-adjoint du comité Central.

Article 26
Le Bureau Politique est l’organe Chargé d’assister le Président National dans la conduite des affaires du parti en dehors des réunions du Comité Central.

Le Bureau Politique se compose de vingt-deux (22) membres appartenant au comité Central dont :

  • quinze (15) élus par ce dernier sur proposition du président Nationale et
  • sept (7) désignés par le Président National

Article 27
Le Président National assure la bonne marche du Parti. A cet effet, il peut prendre toute mesure nécessaire à la bonne organisation et au bon fonctionnement du Parti.
Il peut notamment :

  • déléguer des pouvoirs à l’un des Vices Présidents du comité Central,
  • créer des postes de responsabilité auprès des instances du parti,
  • nommer les membres d’honneurs aux instances dirigeantes du Parti,
  • modifier la composition du Bureau Politique et des Secrétariats en cas de nécessité.

Il représente le Parti dans toutes les manifestations publiques ou privées, nationales ou internationales.

Il est le candidat du Parti aux élections présidentielles.

Article 28
Le président National peut chargé un membre du Bureau Politique ou du Comité Central du suivi des activités d’une ou de plusieurs sections et sous-sections.

Le Président National peut également créer, au niveau provincial une Délégation du Comité Central chargée de coordonner les activités du parti.

Cette délégation comprend un Chef de délégation et des chargés de mission.

Le Chef de Délégation , membre du Bureau Politique ou du Comité Central ainsi que les Chargés de Mission sont nommés par décision du Président National.

 

TITRE IV – RESSOURCES ET GESTION FINANCIERE

Article 29 (nouveau)
(1) Les ressources du Parti et de ses organisations spécialisées proviennent :

  • Des droits d’adhésions,
  • des cotisations,
  • des contributions de toutes sortes versées par les membres du parti ou de ses organisations spécialisées,
  • des souscriptions, dons et legs, et des revenus locatifs des biens du Parti,
  • des produits des oeuvres artistiques et des manifestations organisées par le Parti,
  • des produits de la vente des travaux et publications du Parti.
  • Les taux d’adhésions et des cotisations sont fixés par décision du Comité Central.

(2) Le Comité Central prend, en outre, toutes autres mesures susceptibles d’assurer l’autofinancement du Parti.  

Article 30
Les fonds du Parti sont destinés aux divers frais de fonctionnement du Parti et de ses Organisations spécialisées.

 

TITRE V – DISCIPLINE

 

Article 31
Constitue une faute disciplinaire le fait par tout membre du parti de contrevenir aux objectifs du Parti défini à l’article 2 des présents statuts ou de refuser d’appliquer les décisions prises par ses organes.  

Article 32
Les instances disciplinaires du parti sont :

  • Le Bureau de l’organe de base intéressé siégeant en bureau de discipline,
  • La commission de discipline instituée au niveau du Comité Central,
  • Le Bureau Politique.

Article 33
Les sanctions disciplinaires sont :

  • L’avertissement,
  • Le blâme,
  • La suspension des fonctions (suspension individuelle à l’égard d’un membre, suspension collective à l’égard d’un organe de base) ,
  • La dissolution d’un organe de base,
  • La déchéance des fonctions,
  • L’exclusion temporaire,
  • L’exclusion définitive.

Les sanctions peuvent être publiées. Toutefois les suspensions, les dissolutions, les déchéances et exclusions sont nécessairement publiées .  

Article 34
La procédure disciplinaire est la suivante :
au niveau des organes de bases :

  • les faits de nature à constituer une faute disciplinaire sont portés à la connaissance du Bureau de Discipline prévu à l’article 32 alinéa (a) du présent statut.
  • Le délégué aux conflits est chargé de l’instruction de l’affaire.
  • A la fin de l’instruction, le délégué aux conflits soumet le dossier au Bureau de discipline qui statue.
  • Les décisions prises par le Bureau des Discipline d’un organe sont susceptibles de recours devant l’organe immédiatement supérieur.

 

TITRE VI – ORGANISATIONS SPECIALISEES ET FORMATIONS

Article 36 (nouveau)
Il est institué comme organisations spécialisées du Parti :

  • Une Organisation des femmes du parti dénommée Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, en abréviation « OFRDPC »
  • Une Organisation des Jeunes du Parti dénommée Organisation des Jeunes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, en abréviation « OJRDPC »

Article 37
Le Parti peut en tant que de besoin, créer toutes autres organisations spécialisées ou formations.  

Article 38 (nouveau)
Les structures des organisations spécialisées sont celles prévues à l’article 10 des présents statuts.

Les instances dirigeantes des organisations spécialisées sont :

  • le Conseil National
  • le Bureau National

Le Conseil National de chaque Organisation Spécialisée se tient immédiatement après le Congrès du Parti.

Sur proposition du Comité Central, il adopte ou modifie les statuts de l’organisation spécialisée intéressée.

Article 39
L’organisation et le fonctionnement des formations prévues à l’article 37 font l’objet d’un texte particulier du Comité Central.

Article 40
Les organisations spécialisées ou les formations sont placés sous la tutelle politique du parti par l’intermédiaire des organes correspondants. Les décisions des instances dirigeantes d’une organisation spécialisée sont soumises au Comité Central. Le règlement intérieur précisera en tant que de besoin les modalités d’application du présent article.

 

TITRE VII – REVISION DES STATUTS

Article 41
Les présents statuts ne peuvent être modifiés que par décisions du Congrès.

 

TITRE VIII – DISPOSITIONS DIVERSES

Article 42
Les dispositions ,des présents statuts ainsi que celles relatives aux organisations spécialisées sont immédiatement applicables. Un règlement intérieur adopté par le Comité Central en précisera en tant que de besoin les modalités d’application. Article 43
La dissolution du Parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais ne peut être prononcée que par le Congrès à la majorité des deux tiers des délégués mandatés par dérogation à l’article 21 des présents statuts.

Le Congrès peut également décider dans les mêmes conditions la dissolution d’une Organisation spécialisée ou de son Bureau National.

Article 44
En cas de dissolution le Congrès décide de la dévolution des biens disponibles. Article 45
Les biens, droits et obligations de toute nature de l’Union Nationale Camerounaise (UNC) et de ses organisations annexes deviennent d’office ceux du Rassemblement du Peuple Camerounais et de organisations spécialisées.

 

DEUXIEME PARTIE :

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ORGANISATIONS SPECIALISEES DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DU PEUPLE CAMEROUNAIS

 

TITRE B

Vu les statuts du Parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. Article 46
Il est institué comme organisations spécialisées du Parti :

  • Une organisation des femmes du Parti dénommée Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais en abrégé « O.F.R.D.P.C. »
  • Une organisation des jeunes du Parti dénommée Organisation des Jaunes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, en abrégé « O.J.R.D.P.C. »

TITRE A – ORGANISATION DES FEMMES DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DU PEUPLE CAMEROUNAIS

 

Dispositions générales : création – buts – tutelle.

Article 47 (nouveau)
L’Organisation des Femmes du Parti a pour but la mobilisation des femmes camerounaises en vue de leur conscientisation et de leur pleine participation à la poursuite et à la réalisation des objectifs du Parti.

Elle est chargée d’assurer leur entière intégration dans tous les de la vie nationale. A cet effet, elle conçoit et met en oeuvre des programmes à caractère social, culturel, politique, etc.

Article 48 (nouveau)
L’Organisation des Femmes du Parti est placée sous la tutelle politique du Parti. Une circulaire du Comité Central précisera en tant que de besoin les modalités d’exercice de cette tutelle. Membres : admission, droits et obligations.

Article 49
L’admission d’un membre est décidée par le Bureau du Comité de Base.

Article 50
Pour être membre de l’Organisation des Femmes du Parti, il faut :

  • être camerounaise,
  • n’appartenir à aucun autre parti ou association dépendant d’une autre formation politique,
  • accepter les statuts et le règlement intérieur du Parti et ceux de l’Organisation des Femmes du Parti,
  • s’acquitter de son droit d’adhésion

Le règlement intérieur précisera les modalités d’application du présent article. Article 51
Le membre admis doit :

  • s’engager à militer activement,
  • verser ses cotisations.

Article 52
Le membre admis reçoit une carte d’adhésion numérotée et signée par la Présidente et la Trésorière du Comité de Base.

Article 53
La qualité de membre se perd par démission ou exclusion du Parti ou de l’Organisation des Femmes. Structures et fonctionnement

Article 54
Conformément à l’article 38 des statuts du Parti, les structures de l’Organisation des Femmes du Parti sont celles prévues à l’article 10 desdits Statuts.

Article 55
La Section est dirigée par un Bureau élu en Conférence de Section.
Elle comprend :

  • 1 Présidente
  • 1 Vice Présidente
  • 1 Secrétaire
  • 1 Secrétaire Adjointe
  • 1 Trésorière
  • 1 Déléguée à l’Education et à la Propagande
  • 1 Déléguée au Développement
  • 2 Déléguées aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Comptes

Article 56
La Sous Section est dirigée par un Bureau élu en Conférence de Sous Section.
Il comprend :

  • 1 Présidente
  • 1 Vice Présidente
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorière
  • 1 Déléguée à l’Education et à la Propagande
  • 1 Déléguée au Développement
  • 2 Délégués aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Conflits

Article 57
La Section et la Sous Section sont dotées d’un secrétariat dont la composition et le fonctionnement sont fixés par le Règlement Intérieur.

Article 58
Le Comité de Base est dirigé par un Bureau élu en Conférence de Comité de Base.
Il comprend :

  • 1 Présidente
  • 1 Vice Présidente
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorière
  • 1 Déléguée à l’Education et à la Propagande
  • 1 Déléguée au Développement
  • 1 Déléguée aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Conflits

Article 59
La Cellule est dirigée par un Bureau élu en Assemblée Générale des membres de la Cellule.
Elle comprend :

  • 1 Présidente
  • 1 Secrétaire
  • 2 Déléguées à l’Education, à la Propagande et au Développement
  • 1 Trésorière
  • 1 Déléguée aux Conflits

Article 60
Les modalités d’élection aux Bureaux des Cellules, Comités de Base, Sous Sections et Sections sont fixées par le Règlement Intérieur.

Les Bureaux des Sections et des Sous Sections peuvent créer des commissions techniques à effectif restreint dans les divers secteurs d’activité.

Article 61
Conformément à l’article 38 des Statuts du Parti, les instances dirigeantes de l’Organisation des Femmes du Parti sont :

  • Le Conseil National
  • Le Bureau National

Article 62
Sous la tutelle politique du Parti, le Conseil National de l’Organisation des Femmes définit l’action générale de celle-ci.

Il adopte ou modifie les Statuts de l’Organisation conformément à l’article 38, paragraphe 4 des Statuts du Parti.

Il veille à l’application des décisions du Congrès ainsi qu’à celle des instructions destinées à l’orientation de l’action des femmes.

Il peut après avis conforme du Comité Central, désigner des membres d’honneur de l’Organisation.

Il se réunit dans des conditions prévues à l’article 38, paragraphe3 des statuts du Parti.

Article 63 (nouveau)
Le Conseil National de l’Organisation des Femmes élit pour une durée de cinq ans au scrutin de liste majoritaire et sur proposition du Comité Central :

  • la Présidente du Bureau National et trois Vice Présidentes,
  • les autres membres du Bureau National de l’Organisation ayant des fonctions spécifiques

Article 64
Sont délégués au Conseil National :

  • le Secrétaire aux Affaires Economiques, Sociales et à l’Emploi
  • les militantes membres du Comité Central et du Bureau National de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais,
  • les Présidentes des Sections de l’Organisation,
  • les militantes exerçant les fonctions parlementaires, de membres du Gouvernement et du Conseil Economique et Social.

Article 65
Les décisions du Conseil National de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais sont prises à la majorité absolue des déléguées.

Article 66
Le Conseil National est présidé par la Présidente de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais.

Article 67
Sous la tutelle du Comité Central, l’Organisation des Femmes du Parti est dirigée par un Bureau National.

Le Bureau National est responsable devant le Conseil National de l’Organisation des Femmes et le Comité Central,

il est présidé par la Présidente de l’Organisation des Femmes du Parti assistée de trois Vice – Présidentes prévues à l’article 63 susvisé,

il élabore les programmes d’action de l’Organisation des femmes du Parti et peut établir des liens de coopération avec d’autres organisations féminines

il se réunit sur convocation de la Présidente de l’Organisation

il peut être convoqué également par cette dernière sur la demande du Comité Central

Dans tous les cas l’ordre du jour est approuvé par le Comité Central.

Article 68 (nouveau)
Le Bureau National de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais est composé de 55 membres :

  • 41 membres élus par le Conseil National, parmi lesquels :
  • 1 Présidente
  • 3 Vice-Présidentes
  • 1 Secrétaire
  • 1 Secrétaire Adjointe
  • 1 Trésorière
  • 1 Trésorière Adjointe
  • 2 Commissaires aux Comptes
  • 2 Déléguées à la presse, à l’information et à la propagande
  • 2 Déléguées à l’Education et à la Culture
  • 2 Déléguées aux Affaires Economiques et Sociales
  • 2 Déléguées à la Jeunesse
  • 1 Déléguée aux Affaires Internationales
  • 5 Conseillères
  • 10 membres désignés par la Présidente du Bureau National après avis conforme du Comité Central ;
  • 4 membres de droit : le Secrétaire aux organisations spécialisées du Comité Central et leurs adjoints.

Article 69
Sous l’autorité de la Présidente de l’Organisation des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, la Secrétaire du Bureau National assure la coordination des activités de celui-ci.

Article 70
La Présidente de l’Organisation des Femmes, sur avis conforme du Comité Central, peut charger un membre du Bureau National du suivi d’une ou plusieurs Sections. Article 71
Le Bureau National de l’Organisation des Femmes peut, sur proposition de la Présidente et après avis conforme du Comité Central, créer des postes de responsabilité en son sein.

 

TITRE B – ORGANISATION DES JEUNES DU RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE DU PEUPLE CAMEROUNAIS

 

Objet et missions

Article 72
L’Organisation des jeunes du Parti est chargée de la mobilisation des jeunes de 15 à 30 ans révolus dans un vaste mouvement d’intégration nationale et les préparer :

  • à la réalisation des objectifs du Parti par la mobilisation
  • à la prise de conscience de leur rôle dans la construction nationale
  • au développement de l’amour de la Patrie, du sens du civisme et du goût au travail dans l’ordre et la discipline.

Article 73 (nouveau)
L’Organisation des Jeunes du Parti est placée sous la tutelle politique du Parti. Une circulaire du Comité Central précisera en tant que de besoin les modalités d’exercice de cette tutelle.

Le siège de l’Organisation des Jeunes du Parti est fixé à Yaoundé. Membres : admission, droits et obligations

Article 74
L’admission d’un membre est décidée par le Bureau du Comité de Base.

Article 75
Pour être membre de l’Organisation des Jeunes du Parti, il faut :

  • être camerounais de l’un ou de l’autre sexe
  • ne pas avoir plus de 30 ans,
  • n’appartenir à aucun autre Parti ou à aucune Association dépendant d’une autre formation politique,
  • accepter les Statuts et le Règlement Intérieur du Parti et ceux de l’Organisation des Jeunes du Parti,
  • s’acquitter de son droit d’adhésion.

Le Règlement Intérieur précisera les modalités d’application du présent article. Article 76
Le membre admis doit :

  • s’engager à militer activement
  • verser ses cotisations

Article 77
Le membre admis reçoit une carte d’adhésion numérotée et signée par le Président et le Trésorier du Comité de Base.

Article 78
La qualité de membre se perd par démission ou exclusion de l’Organisation des Jeunes du Parti ou par la limite d’âge fixée à l’article 75 susvivé. Structures et fonctionnement

Article 79
Conformément à l’article 38 des Statuts du Parti, les structures de l’Organiation des Jeunes du Parti sont celles prévues à l’article 10 desdits Statuts.

Article 80
La Section est dirigée par le Bureau élu en Conférence de Section.
Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 Vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Secrétaire Adjoint
  • 1 Trésorier
  • 1 Délégué à l’Education et à la Propagande
  • 1 Délégué au Développement
  • 1 Délégué aux Sports et aux Loisirs
  • 2 Délégués aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Comptes

Article 81
La Sous Section est dirigée par un Bureau élu en conférence de Sous Section et comprend :

  • 1 Président
  • 1 Vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorier
  • 1 Délégué à l’Education et à la Propagande
  • 1 Délégué aux Sports et aux Loisirs
  • 2 Délégués aux Conflits
  • 2 Commissaires aux Comptes

Article 82
La Section et la Sous Section peuvent être dotées d’un Secrétariat dont la composition et le fonctionnement seront fixés par le Règlement Intérieur.

Article 83
Le Comité de Base est dirigé par un Bureau élu en conférence de Comité de Base.
Il comprend :

  • 1 Président
  • 1 Vice Président
  • 1 Secrétaire
  • 1 Trésorier
  • 1 Délégué à l’Education et à la Propagande
  • 1 Délégué au Développement
  • 1 Délégué aux Sports et aux Loisirs
  • 1 Délégué aux Conflits
  • 1 Commissaire aux Comptes

Article 84
La Cellule est dirigée par un Bureau élu en Assemblée Générale des membres de la Cellule.
Elle comprend :

  • 1 Président
  • 1 Secrétaire
  • 2 Délégués à l’Education, à la Propagande et Développement
  • 1 Trésorier
  • 1 Conseiller du Parti

Article 85
Les modalités d’élection aux bureaux des Cellules, Comités de Base et Sections sont fixées par le Règlement Intérieur. Les Bureaux des Sections et Sous Sections peuvent créer des commissions techniques à effectif restreint dans divers secteurs d’activités. Article 86
Conformément à l’article 38 des Statuts du Parti, les instances dirigeantes de l’Organisation des Jeunes du Parti sont :

  • le Conseil National
  • et le Bureau National

Article 87
Sous la tutelle politique du Parti, le Conseil National de l’Organisation des Jeunes définit l’action générale de celle-ci :

  • Il adopte ou modifie les Statuts de l’Organisation conformément à l’article 38, paragraphe 4 des Statuts du Parti.
  • Il veille à l’application des décisions du Congrès ainsi qu’à celle des instructions du Comité Central ;
  • Il émet des suggestions et fait des propositions destinées à l’orientation de l’action de l’Organisation des Jeunes ;
  • Il peut, après avis conforme du Comité Central, désigner les membres d’honneur de l’Organisation ;
  • Il se réunit dans les conditions prévues à l’article 38, paragraphe 3 des Statuts du Parti.

Article 88 (nouveau)
Le Conseil National de l’Organisation des Jeunes élit pour une durée de cinq ans au scrutin de liste majoritaire et sur proposition du Comité Central :

  • le Président du Bureau National de l’Organisation et trois Vice- Présidents ;
  • les autres membres d Bureau National de l’Organisation ayant des fonctions spécifiques.

Article 89
Sont délégués au Conseil National des Jeunes :

  • le Secrétaire à l’Organisation du Comité Central et son Adjoint ;
  • le Secrétaire à la Culture, à l’Education et à l’Environnement du Comité Central et son Adjoint
  • les membres du Bureau National de l’Organisation ;
  • les Présidents des Sections de l’Organisation des Jeunes ;
  • les militants membres du Gouvernement ou personnalités chargées des problèmes de la jeunesse.

Le Comité Central peut également déléguer au Conseil National des Jeunes toutes autres personnalités.

Article 90
Les décisions du Conseil de l’Organisation des Jeunes sont prises à la majorité absolue des délégués.

Article 91
Le Conseil National est présidé par le Président de l’Organisation des Jeunes. Article 92
Sous la tutelle du Comité Central, l’organisation des jeunes du Parti est dirigée par un Bureau National.

Le Bureau national est responsable devant le Conseil National des Jeunes et le Comité Central.

Il est présidé par le Président de l’Organisation des Jeunes du Parti assisté de trois Vice – Présidents prévus à l’article 88 susvisé ;

Il élabore les programmes d’action de l’organisation des jeunes et peut établir les liens de coopération avec d’autres Organisations de jeunesse ;

Il se réunit sur convocation du Président de l’Organisation ;

Il peut être convoqué également par ce dernier sur la demande du Comité Central. Article 93 (nouveau)
Le Bureau National de l’Organisation des Jeunes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais est composé de 35 membres dont
25 membres élus par le Conseil National parmi lesquels :

  • 1 Président
  • 3 Vice Présidents
  • 1 Secrétaire
  • 1 Secrétaire Adjoint
  • 1 Trésorier
  • 1 Trésorier Adjoint
  • 2 Commissaires aux Comptes
  • 1 Délégué à la presse, à l’information et à la Propoagande
  • 1 Délégué à l’Education et à la Culture
  • 1 Délégué aux Affaires Economiques et Sociales
  • 1 Délégué aux Affaires Internationales
  • 1 Conseillière membre du Bureau National des Femmes.
  • 4 membres désignés par le Président du Bureau National après avis conforme du Comité Central ;
  • 6 membres de droit : le Secrétaire à ‘Organisation , le Secrétaire à l’Education, à la Culture et à l’Environnement, le Secrétaire aux Organisations Spécialisées du Comité Central et leurs Adjoints.

Article 94
Prennent par aux travaux du Bureau National, les militants exerçant les fonctions de membres du Gouvernement ou les personnalités chargées des problèmes de la jeunesse.

Article 95
Sous l’autorité du Président de l’Organisation des Jeunes, le Secrétaire du Bureau National assure la coordination des activités de celui-ci.

Article 96
Le Président de l’Organisation des Jeunes, sur avis conforme du Comité Central, peut charger un membre du Bureau National du suivi d’une ou de plusieurs sections. Dispositions Communes, Ressources et gestions financières

Article 97
Les dispositions de l’article 29 des Statuts du Parti sont applicables aux Organisations Spécialisées. Discipline

Article 98
Conformément au Titre V des Statuts du Parti, les dispositions relatives à la discipline sont applicables aux Organisations Spécialisées du Parti.

Toutefois, en ce qui concerne l’Organisation des Jeunes, un Conseiller sera chargé de l’instruction de l’affaire.

La Campagne Electorale

Derniers Communiqués

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, Monsieur Jean Nkuete communique :

Le secrétaire général du Comité central, Monsieur Jean Nkuete communique :
Dans le cadre de l’application des orientations de la nouvelle dynamique définies

Décision n°03/ RDPC/PN du 14 mars 2012 portant modification de certaines dispositions de la décision n° 01/ RDPC/PN du 27 juillet 2010, portant création de nouvelles sections du RDPC


Le RDPC satisfait

Communiqué du secrétaire général du Comité central
L’Assemblée nation ale du Cameroun a adopté le 13 avril 2012, à une très large majorité, le projet de loi portant code électoral, au terme d’une session

Dans le cadre de la conduite des opérations d’investiture des militants du Parti aux élections municipales du 30 septembre 2013,

Décision n°01/RDPC/PN du 14 mars 2012, rendant exécutoires les textes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais

Motion de remerciement et de soutien adressé au président Paul Biya en raison de l’élection du camarade Louis Robert Mouthe Ambassa comme membre suppléant du Comité central 

Le Coordonnateur Régional de la campagne électorale du candidat du RDPC dans l’Adamaoua, le ministre secrétaire général adjoint du Comité central du RDPC, membre du Comité central, informe : 

Newsletter

Recevoir la Newsletter